Avocat Cerveau artificiel

Appréhender et comprendre le cerveau humain est l’un des grands défis scientifiques du 21ème siècle. Deux grands projets sont aujourd’hui sur le devant de la scène mondiale : le projet BRAIN (Brain Research through Advancing Innovative Neurotechnologies) aux Etats-Unis et le Human Brain Project en Union Européenne. Ces deux projets scientifiques visent à modéliser et simuler numériquement le fonctionnement du cerveau humain.

Le développement du cerveau artificiel a des enjeux fondamentaux :

  • des enjeux scientifiques et humains : les maladies du cerveau deviennent, du fait de l’allongement de l’espérance de vie, une des premières causes de mortalité en France et dans le monde ;
  • des enjeux techniques : les technologies de l’information et de la communication, la neuro-informatique, les simulations numériques, le High Performance Computing (HPC), l’informatique médicale, la neuro-morphique informatique ou encore la neuro-robotique sont au service du développement scientifique.
  • des enjeux économiques : ces projets financés par les pouvoirs publics vont permettre le développement d’innovation, d’invention, de coopération privé–public et le développement de startups innovantes dans des domaines variés.

Cette technologie se situe ainsi au croisement de problématiques juridiques complexes et d’une grande actualité.

Expertise avocat cerveau artificiel

Notre expertise juridique et technique nous permet une approche globale des problématiques posées par les techniques liées au Cerveau artificiel et d’intervenir en conseil et en contentieux sur des questions telles que :

  • la stratégie et les mesures de protection des innovations ;Expertise Avocat Cerveau artificiel
  • le partage des connaissances scientifiques ;
  • la propriété des données ;
  • le droit des plateformes ;
  • la protection des logiciels et des supercalculateurs, des bases de données, des algorithmes, des méthodes scientifiques, les cartographies fonctionnelles par le droit de la propriété intellectuelle ;
  • le droit des brevets.

Prestations avocat cerveau artificiel

Dans le cadre de son activité avocat cerveau artificiel, le cabinet est amené à réaliser les prestations suivantes :

  • la définition de la stratégie de protection (qualification juridique et régime applicable, dépôts, revendications, mesures de protection, défense) et de valorisation d’une innovation ;Prestations Avocat Cerveau artificiel
  • le développement et l’organisation juridique des infrastructures numériques d’échange et de partage des connaissances de type plateformes ;
  • l’assistance à la définition des stratégies en matière de responsabilité (responsabilité au titre de la diffusion d’informations, responsabilité éditoriale, responsabilité spéciale des hébergeurs, etc.) ;
  • l’assistance juridique à la gestion d’un projet (pilotage de projet) et l’élaboration des contrats (cession, licence, copropriété, fourniture de données et contenus, échange de données et documents associés).

International

En parallèle de ses activités en France, le cabinet peut s’appuyer sur son réseau international Lexing et son réseau de correspondants implantés dans le monde entier.

Equipe avocat cerveau artificiel

Une équipe dédiée, composée d’avocats spécialisés, est susceptible d’une mobilisation rapide et efficace sur des projets de toute envergure.

Espace d’information avocat cerveau artificiel

L’espace d’information de ce site est structuré autour de thématiques tenant compte de la diversité des problématiques juridiques et techniques des domaines applicatifs relatifs au cerveau artificiel.

Chaîne YouTube avocat cerveau artificiel

Toutes nos vidéos sont diffusées sur notre chaîne Lexing Alain Bensoussan-Avocats. Abonnez-vous gratuitement.

Alain BensoussanSarah Lenoir

.

.

.

.