Les enjeux de la e-réputation à l’heure du web 2.0

e-réputation livre Stephane AlauxExpert reconnu en e-réputation, Stéphane Alaux publie « Empreintes digitales », un e-book préfacé par Virginie Bensoussan-Brulé.

Précurseur dans le monde du référencement, fondateur de l‘agence e-réputation Net-Wash, Stéphane Alaux revient dans cet ouvrage sous-titré « Carnet de voyage d’un nettoyeur du net » sur le « monde impitoyable du web 2.0 » et les évolutions qui ont transformé internet en ce qu’il qualifie de véritable « Far West digital ».

Dans « Empreintes Digitales » l’auteur ose dire tout haut ce que d’aucuns s’accordent à considérer comme encore impensable il y a seulement 10 ans : internet, c’était mieux avant !

Certes, peut-être pas le world wide web de la fin des années 90 et du son aujourd’hui délicieusement vintage des connexions interminables. Mais plutôt le web d’avant l’internet 2.0, celui des réseaux sociaux, qui aboutit aujourd’hui à ce qui ressemble davantage à ses yeux à « une plage chargée d’immondices » avec l’apparition des atteintes à la réputation.

e-réputation Stéphane AlauxLa e-réputation, un enjeu majeur

Aujourd’hui, comme le souligne Virginie Bensoussan-Brulé dans sa préface, la e-réputation représente un enjeu majeur pour les entreprises comme pour les particuliers qui souhaitent renforcer leur visibilité : « Une réputation peut se faire et se défaire aussi rapidement, au gré des commentaires postés sur la toile. Personne n’est hors d’atteinte d’une mauvaise appréciation d’un internaute sur un site Internet, d’un commentaire déplaisant ou de la publication d’une photographie peu flatteuse ».

Dans un style truculent qui n’appartient qu’à lui, Stéphane Alaux nous entraîne, avec la communicante Isabelle Briglia qui cosigne l’ouvrage dans « un voyage sans retour, consistant à remonter la rivière du temps, à l’origine d’internet », lorsque « le concert d’éloges dominait avec frénésie », il y a une génération à peine, et que « tout semblait merveilleux, nouveau, gratuit, en quelque sorte un monde meilleur ».

Pourtant le propos se veut résolument optimiste. Ici comme ailleurs, ajoute Virginie Bensoussan-Brulé, bien qu’il soit toujours possible de faire cesser ou de réprimer les atteintes à son e-réputation, la solution la plus efficace est encore de renforcer sa vigilance en amont. Sous sa plume décidément inimitable, Stéphane Alaux en convient : « Apprenez la prévention, dégainez vos neurones, vos armures et vos flingues virtuels » pour « éviter l’enfer du web et ne regarder que les vertus du paradis sur le cloud ».

Eric Bonnet
Avocat
Directeur de la communication juridique

ebook de Stéphane Alaux : « Empreintes Digitales : Carnet de voyage d’un nettoyeur du net ». – Netwash, décembre 2019.

shares