L’IA, une régulation de rupture selon un principe général de neutralité

régulation de ruptureA l’occasion de la 2ème édition du salon AI Paris, Alain Bensoussan est intervenu le 12 juin 2018 sur les enjeux de construction d’un cadre juridique adapté à l’intelligence artificielle.

Selon Alain Bensoussan, « Les bâtisseurs de demain sont les codeurs. Le béton virtuel est la solution pour organiser la nouvelle civilisation que j’ai appelée la robothumanité ».

Selon lui, la responsabilité des codeurs est immense car les risques d’algorithmes malfaisants sont déjà réels (espionnage, chatbot discriminant, véhicule autonome défaillant, etc.). Il faut qu’on puisse avancer avec prudence et sur la base de mesures d’impact. Alain Bensoussan prône donc la nécessité de mettre en place « une régulation de rupture » selon un principe général de neutralité.

Une régulation de rupture

Le droit classique est en effet inadapté, d’où la nécessité de penser, un nouveau droit. « La régulation classique est en train d’imploser, car les IA sont autonomes grâce à leur fonction d’apprentissage » (deep learning et réseaux neuronaux).

Selon Alain Bensoussan, dans une société en pleine révolution technologique, il convient de transposer à l’IA l’article premier de la loi informatique et liberté qui prône depuis 1978 que « l’informatique doit être au service de chaque citoyen ».

Une gouvernance à vocation universelle devra être adoptée pour permettre un développement de l’intelligence artificielle (IA) qui bénéficie à tous.

Liberté, sécurité et dignité

« L’enjeu de cette régulation de rupture est la liberté avant tout, puis la sécurité et la dignité ».

Les IA devront nécessairement être soumises à des règles éthiques, nonobstant l’émergence d’un nouveau cadre juridique prenant en compte l’autonomie de décision et d’action du robot par rapport aux êtres humains, y compris le concepteur de la plateforme d’intelligence artificielle.

Selon Alain Bensoussan, il faut dès aujourd’hui créer une culture du code éthique by design et responsabiliser les créateurs de solutions d’IA.

A. Moreaux, «Le droit s’impose au salon de l’IA»,  Affiches Parisiennes, 15 juin 2018.
H. Pellegrin, «AI Paris : Alain Bensoussan alerte sur les enjeux de régulation de l’intelligence artificielle», TOM.travel, 13 juin 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *