La contrefaçon d’œuvres en ligne : un guide de survie digitale

Guide de Survie digitaleNaïma Alahyane Rogeon répond aux questions d’Alexia Guggemos, critique d’art et journaliste dans le cadre du « Guide de Survie digitale » dont elle est l’auteure(1).

En tant qu’activiste du digital, Alexia Guggémos a réalisé un véritable guide de survie digitale à l’usage des créateurs. Ces derniers y trouveront de nombreuses pistes pour améliorer leur notoriété sur la Toile et sur les réseaux sociaux tels que Instagram, Facebook, Twitter ou Youtube.

Ce guide qui vient de paraître aux Editions In Fine éditions d’art, propose en effet aux créateurs des outils pratiques pour :

  • assurer une présence maîtrisée sur le web,
  • organiser sa production éditoriale,
  • partager et dialoguer,
  • consacrer un budget minimum et
  • suivre les évolutions du web.

Naïma Alahyane Rogeon était interrogée sur les problématiques posées par la contrefaçon d’œuvres en ligne. Dans un chapitre « Survivre au hacking », elle rappelle quelques règles de droit et fournit des conseils de prévention et de lutte contre la contrefaçon des œuvres sur la toile.

Ce guide aborde également  les nombreuses autres questions que se pose un créateur :

Pourquoi prendre la vague des réseaux sociaux, et jusqu’où ? Comment hisser la grand-voile d’Instagram, cet espace d’expression communautaire à fort potentiel d’amplification sur lequel quatre cents millions de stories sont partagées chaque jour ? Comment s’y retrouver sur Pinterest, SoundCloud ou TripAdvisor ?

Elle était présente à l’occasion de la séance de signature organisée, le jeudi 28 mars 19h-20h30, à la librairie du Palais de Tokyo, à Paris pour la parution du guide.

Isabelle Pottier
Directeur Études et Publications

(1) Alexia Guggemos, Le Guide de survie digitale – Les réseaux sociaux à l’usage des créateurs, In Fine Editions (groupe Les Echos), mars 2019.