Les risques liés à la digitalisation forcée par le Covid-19

digitalisation forcée par le Covid-19Les risques liés à la digitalisation forcée par le Covid-19 était le thème de la table ronde organisée par l’EFB le 27 avril 2020 à laquelle participait Anne Renard.

Avec le confinement, c’est une nouvelle organisation du travail qui nous a été imposée, et l’utilisation de nouveaux outils. Quels en sont les risques ? Comment s’en prémunir ?

Aussi, le 27 avril dernier, l’Ecole de Formation professionnelle des Barreaux de la Cour d’appel de Paris, et le Cercle Montesquieu, avaient convié avocats, juristes, universitaires et magistrats à en débattre dans le cadre d’une table ronde virtuelle.

Les risques liés à la digitalisation forcée par le Covid-19

Anne Renard

Animée par Marie Potel-Saville, fondatrice et CEO d’Amurabi, celle-ci réunissait :

  • Iohann le Frapper, ancien directeur juridique groupe Pierre Fabre, membre de l’Advisory Board, Elevate Services ;
  • Myriam Quemener, avocat général à la Cour d’appel de Paris, expert au conseil de l’Europe ;
  • Anne Renard, avocat, directeur du département Conformité et certification du cabinet Lexing Alain Bensoussan Avocats ;
  • Bertrand Warusfel, professeur à l’Université Paris 8, avocat, associé, cabinet FWPA ;
  • Georges Saunier, chef du département Sécurité et justice à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) ;
  • Olivier Bélondrade, directeur juridique groupe Coface, la Factory, Cercle Montesquieu
  • Laure Lavorel, senior associate general counsel, Broadcom, présidente du Cercle Montesquieu.

Surtout, ce fut l’occasion pour Anne Renard d’évoquer les risques spécifiques liés à la protection des données à caractère personnel, et au-delà, comment accompagner au mieux les entreprises en fonction de leur degré de maturité dans le domaine digital.

Retrouvez donc la vidéo :

Eric Bonnet
Avocat, Lexing Alain Bensoussan Avocats
Directeur de la communication juridique

shares