Les robots commencent à investir notre quotidien

Les robots commencent à investir notre quotidienLes robots pourront-ils un jour remplacer les humains ? C’est le débat lancé par la rédaction du Mouv’ ce vendredi 25 juillet 2014. 

Pour Alain Bensoussan, avocat spécialisé dans la robotique,« à terme, les robots pourront remplacer les humains dans presque tout ».

Mais ils ne sont pas une menace pour la société. Les technologies sont neutres, seul l’homme est une menace pour lui-même.

Aujourd’hui, les robots sont capables d’écrire certains types d’articles ou encore de définir des publicités. Dans certains cas, ils peuvent devancer l’homme tant que l’on est sur des fonctions limitées et bien spécifiques. Ils savent regarder en infrarouge, ont une meilleure ouïe qu’un animal et peuvent battre l’humain dans certains jeux de réflexion comme les échecs. Sur certaines fonctions, les robots sont en état de remplacer l’homme et d’être à ses côtés.

Ni objet, ni humain, les robots restent des machines capable de décider en fonction d’un contexte et surtout d’apprendre. Alain Bensoussan milite pour l’instauration d’un troisième genre juridique et la création d’une identité des robots avec un numéro identifiant comme celui qui figure sur nos cartes d’identité. Actuellement, chaque Français dispose d’un numéro de sécurité sociale qui est créé dès la naissance : code « 1 » affecté aux hommes, « 2 » aux femmes.

En créant un droit au NIR (nom usuel du numéro de sécurité sociale), code « 3 » affecté aux robots, il existerait ainsi un fichier ou un portail permettant de recenser tous les robots intelligents et autonomes qui agissent en environnement ouvert, c’est-à-dire en contact avec le public.

Les robots sont des machines qui ne sont ni des hommes ni des animaux mais qui ont une capacité d’interaction avec l’être humain et avec lesquels il faudra donc apprendre à vivre.

Vous pouvez écouter l’émission :

Ces robots qui nous ressemblent, émission du 25 juillet 2014.

Laisser un commentaire