Vidéoprotection et robots : ce qu’il faut savoir sur leur mariage

Vidéoprotection et robotsVidéoprotection et robots – Alain Bensoussan interviewé par Evelyne Guitard dans le cadre du rendez-vous bimestriel Vidéosurveillance Infos, revient sur les problèmes soulevés par l’utilisation de robots mobiles pilotables à distance au regard des données personnelles. De nos jours, la vidéoprotection est l’un des moyens les plus demandés dans le domaine de la sécurité. Les caméras sont souvent à la une des médias, mais de plus en plus de robots mobiles pilotables à distance apparaissent sur le marché.

Vidéoprotection et robots : Quels problèmes légaux peut soulever l’utilisation de robots mobiles pilotables ? Existe-t-il une réglementation spécifique ?

Comment protéger les citoyens à l’heure où les robots domestiques, médicaux ou de sécurité collectent et manipulent de nombreuses données personnelles ? Ce problème peut-il constituer selon vous un blocage majeur pour le développement de la robotique ?

Les robots posent également la question de la protection des données sensibles contre le piratage ou la malveillance. Comment encadrer le développement de ces malveillances ?

Les mini-drones ou robots aériens sans pilote équipés de caméra mobile, capteur sonore et dispositif de géolocalisation sont en concurrence directe avec la vidéosurveillance et plus généralement la télésurveillance à une différence majeure : ils se déplacent et effectuent parfois des actions qui peuvent poser des problèmes de responsabilité en cas d’accidents ou de blessures involontaires. Vidéoprotection et robots : Quelles règles peuvent alors s’appliquer ? …

Alain Bensoussan pour Vidéosurveillance Infos, Mai-juin 2013

Alain Bensoussan

Dès 1978, Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, en droit de l’informatique ainsi qu’en droit des relations internationales, a fondé un cabinet dédié au droit des technologies avancées.

Laisser un commentaire

shares