Bilan 2011 du marché des jeux d’argent en ligne

Le 7 février 2012, l’Arjel a dressé un état des lieux du marché des paris sportifs et hippiques en ligne et du poker en ligne. Il ressort de ce bilan que le marché des courses hippiques maintient sa dynamique, puisqu’entre 2010 et 2011, la population de turfistes en ligne est passée de 365 000 à 502 000, correspondant à une augmentation de 29% du produit brut. Pour l’avenir, le rôle de l’Arjel sur ce marché sera d’instaurer les conditions d’une concurrence viable entre les opérateurs de paris hippiques.

Parallèlement, le marché des paris sportifs enregistre un net recul de son activité. Il apparait que la baisse des investissements marketing des opérateurs de paris en ligne est à l’origine de cet abaissement. L’Arjel est très préoccupée par ce phénomène, dans la mesure où il constitue un risque de voir les joueurs basculer vers les sites illégaux, c’est-à-dire ceux qui ne disposent pas d’un agrément délivré par l’Arjel.

Enfin, le poker en ligne offre un bilan plus contrasté, puisque les deux secteurs qui le composent, à savoir le cash-game et les tournois, suivent des trajectoires de croissance divergentes. Si le cash-game est en léger recul par rapport à l’année 2010, le secteur des tournois a maintenu sa progression pour atteindre 24% de croissance. L’Arjel met l’accent sur l’urgence qu’il y a à réguler ce marché, dans la mesure où il préexistait à l’ouverture du marché légal en mai 2010.

L’Arjel rappelle qu’à la date du 7 février 2012, 46 agréments ont été délivrés à 34 opérateurs agréés (15 pour les paris sportifs, 9 pour les paris hippiques, 22 pour le poker).

Arjel, Communiqué du 7-2-2012

Laisser un commentaire