Technologies immersives dans l’entreprise : usages et opportunités

technologies immersives

Julie Langlois est intervenue aux Cafés économiques de Bercy sur le thème des technologies immersives dans l’entreprise.

Impacts juridiques des technologies immersives

Elle a présenté les impacts des technologies immersives sur les plans économique et juridique appliquées au monde de l‘entreprise en faisant un zoom sur le secteur de la santé (1).

Comment protéger son innovation ? Quels sont les risques juridiques des technologies immersives ? Ces questions ont été abordées lors de ce Café économique s’inscrivant dans le cadre de Futur en Seine, festival du numérique en Ile-de-France organisé par Cap Digital (2).

Experts des technologies immersives, start-up, grands groupes, associations professionnels, Think tank, chercheurs et étudiants étaient venus assister à cette rencontre. Julie Langlois était l’une des intervenantes du Café économique organisé le 15 juin 2017 sur le thème des « technologies immersives dans l’entreprise : quels usages et opportunités économiques ? » autour de six autres intervenants :

  • Stéphane Bordas, chargé de mission réalité virtuelle et réalité augmentée, service de l’Economie numérique, Direction générale des Entreprises, ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Morgan Bouchet, vice-président d’Uni-VR, think tank français dédié à la réalité virtuelle, et directeur des contenus digitaux et réalité virtuelle chez Orange ;
  • Andras Kemeny, directeur du Centre de réalité virtuelle et de simulation immersive de Renault et directeur du Laboratoire d’immersion virtuelle Arts et Métiers ParisTech- Renault ;
  • Mathieu Genoud, membre de la Virtual Association, chargé de faire découvrir à tous la réalité virtuelle, la réalité augmentée et toutes autres technologies innovantes, et cofondateur du « Café VR » ;
  • Antoine Tesnière, directeur général d’iLUMENS, Laboratoire Universitaire Médical d’Enseignement basé sur les technologies Numériques et de Simulation, qui utilise des solutions de réalité immersive pour former les médecins/futurs médecins ;
  • Maxime Ros, cofondateur de la star-tup Revinax, qui propose des formations immersives adaptées aux actes médicaux et chirurgicaux.

Le droit des dispositifs médicaux applicable aux technologies immersives

Julie Langlois est plus précisément intervenue sur le droit applicable aux technologies immersives (à la réalité augmentée et à la réalité virtuelle) et les risques liés à ces technologies à savoir, l’atteinte à la vie privée, l’atteinte au droit à l’image, le secret des affaires, les nouvelles formes de concurrence déloyale, avant d’exposer la réglementation applicable aux dispositifs médicaux.

Marie Soulez
Julie Langlois
Lexing Propriété intellectuelle Contentieux

(1) Cafés-économiques.fr, les cafés débats des ministères de l’Economie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics (@_Cafes_).
(2) Futur-en-Seine.Paris, le festival du numérique.

Laisser un commentaire